10 jours après son avortement, les docteurs sont choqués quand ils découvrent ça dans son ventre!

Michelle et Ross Hui sont un couple irlandais de Newbridge. Parents de deux enfants, ils sont au comble du bonheur en apprenant que Michelle est enceinte. Toutefois, à six semaines de grossesse alors qu’elle se rend au travail, la jeune femme ressent de vives douleurs dans son ventre.

Une fois au bureau, elle se dirige aux toilettes et découvre du sang dans son pantalon. Il ne lui en faut pas plus pour se rendre à l’hôpital avec son mari. Après un examen complet, on leur annonce qu’elle a perdu le bébé, une nouvelle qui les ébranle.

On lui prescrit des cachets pour provoquer un avortement, afin de nettoyer l’utérus, pour prévenir des infections. Lorsqu’elle rentre chez elle après une nuit à l’hôpital, elle passe une soirée avec des amies autour d’une bonne bouteille. Au bout de dix jours, elle doit faire un test de grossesse afin de s’assurer qu’il n’y en a plus de signes. Or, le test s’avère positif et elle doit se rendre à l’hôpital pour un curetage. 

Elle passe une échographie avant qu’on ne lui curette l’utérus, ce qu’elle dévoile surprend et Michelle et les docteurs. Le bébé est toujours vivant. Apparemment, elle était enceinte de jumeaux et un seul d’eux a survécu, mais comment avec l’avortement et la fausse couche ? Ça, les médecins ne savent l’expliquer. 

Michelle se souvient : « C’est la meilleure sensation que j’ai eue de toute ma vie. » Quelques mois plus tard, la petite Megan venait au monde en parfaite santé. 

On ignore comment on ne l’a pas remarquée lors des premiers examens. 

Megan est un petit miracle ayant survécu à une fausse couche, un avortement et à la consommation d’alcool. 

Une vraie petite battante qui fait la fierté de ses parents !




 
Faites pas les timides donnez votre avis !
Partager sur Facebook