Une ancienne esthéticienne dévoile les 5 types de vulves qui existent!

Les parties intimes font beaucoup jaser, mais on n’en sait jamais assez sur elles, parlant à mi-voix pour ne pas ébranler les tabous.

Surtout lorsqu’il s’agit des organes génitaux féminins, qui sont tous plus variés les uns que les autres.

Parfois, les femmes peuvent se sentir gênées par la forme de leur vulve, et pourtant, il n’y a rien de plus naturel. Si certaines se font refaire les lèvres, il n’y aurait pas lieu d’être.

Voici les cinq grands types dans lesquels toute femme peut se reconnaître. 


 
 

Voici ce que la plupart des gens imaginent lorsqu’ils pensent à une vulve, mais c’est aussi la forme la plus rare. Les petites lèvres sont complètement cachées par les grandes lèvres, et le tout se repose contre l'os du pubis.


 
 

Dans ce type, les petites lèvres sortent des grandes lèvres, un peu ou beaucoup, selon les personnes. Ce type de vulve est le plus commun et crée des combinaisons infinies avec les autres types.



 
 

Celui-ci ressemble drôlement à Ms. Barbie, mais la différence repose sur la distance à laquelle les lèvres pendent du pubis. Elles en sont moins proches et peuvent être gonflées ou minces et pendantes. Certains pensent que cela est lié à l’âge ou au poids de la femme, mais il n’y a aucun lien.


 
 

L’entrée de la vulve est plus large dans sa partie supérieure, exposant les petites lèvres, mais elle se referme à sa partie inférieure. Les petites lèvres ne dépasseront pas les grandes lèvres, et la vulve forme un fer à cheval, d'où son nom.


 
 

Ce type de vulve ressemble à un bouton de fleur sur le point d’éclore. Dans ce cas, on voit les petites lèvres légèrement exposées le long des grandes lèvres, tout en étant contenues.

Mesdames, toutes les vulves sont différentes, n’en soyez pas gênées ! 

 
Faites pas les timides donnez votre avis !
Partager sur Facebook