Les camions testent la première autoroute électrique en Suède... L'avenir du transport routier pour mieux protéger l'environnement ?

En Suède, un nouveau système de propulsion pour camions a vu le jour le long d’une parcelle d’autoroute. Actuellement en phase de test, le projet a pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre produites par le transport routier.

Ce n’est qu’un début, mais c’est déjà un beau début. Pour le moment, l’outil baptisé « e-highway » n’est qu’en phase de test, sur un segment expérimental long de deux kilomètres, près de Gävle, dans le centre de la Suède.

 

Le principe est similaire à celui employé pour les tramways ou les trains, et concernera seulement les camions et autres poids lourds circulant dans le cadre du transport routier. En effet, le secteur des transports est l’un des plus polluants en Europe, représentant 24% des émissions de gaz à effet de serre, selon une étude de 2011 menée par l’Agence Européenne pour l’Environnement Sur cette e-highway, les véhicules hybrides dotés de pantographes pourront alors alimenter leur moteur en captant l’électricité via une caténaire.

Ce projet vise, non seulement à réduire les gaz à effet de serre, mais aussi à rendre le transport des marchandises plus efficace et moins coûteuse, même si cela implique, pour la Suède, d’investir en amont dans de l’électricité.
 

À l’origine du projet, l’autorité suédoise des transports a chargé l’entreprise Siemens et l’entreprise de camions Scania d’étudier cette nouvelle technologique et d’entamer les tests.

Vraisemblablement, les véhicules pourront circuler à une vitesse de 90 km/h en toute fluidité. Des capteurs placés sur les camions repèrent la présence des caténaires, provoquant automatiquement l’extension des pantographes.

 

Si les essais s’avèrent concluants, ce qui semble en bonne voie, le système sera mis en place sur 110 kilomètres. Aux États-Unis, un système similaire sera bientôt en phase de test, sur une route de 1,6 kilomètre entre Los Angeles et Long Beach.

Selon les calculs de Siemens, les dépenses d’énergie seraient réduites de 50% pour les camions concernés, ce qui réduira fortement la pollution locale. Le projet e-highway, qui incarne l’avenir du transport routier, pourrait faire un bien fou à l’environnement.

 

Incroyable ce nouveau système, n’est-ce pas ?
Faites pas les timides donnez votre avis !
Partager sur Facebook